( 26 avril, 2009 )

un article du « Canard »

C’ est une douloureuse interpellation à  laquelle ont dû procéder

les agents de la Police aux Frontières d’Orly, lundi 30 mars.

Ce jour-là, à 12h45, à la descente d’un avion en provenance de

la Martinique, ils n’ont pas arrêté un sans-papiers, mais

un haut fonctionnaire du… ministère de l’immigration 

d’Eric Besson. Autrement dit, presqu’un supérieur, lequel venait

de faire vivre des heures chaudes au personnel d’Air France. 

    L’histoire commence le 29 mars à l’aéroport de Fort-de-France.

Les passagers sont en train d’embarquer à bord du vol AF653

pour Paris lorsque le chef de cabine est avisé qu’un passager de

business class est pris de curieuses pulsions. Il vient de demander tout de go à une

hôtesse de lui pratiquer une fellation! La chose ne faisant pas partie des prestations

de la compagnie aérienne, même en classe VIP, l’équipage met vite fin à l’incident

en faisant débarquer le malotru. Mais ce dernier n’est pas trop maltraîté: Air France

accepte, contre une promesse écrite de sa part de ne pas recommencer, qu’il embarque

dans le prochaine avion pour Orly.

Ce qu’il fait quelques heures plus tard, sur le vol AF657. Là, le commandant de bord

de l’appareil vient en personne s’assurer qu’il a repris ses esprits et signifier à ce

passager qu’il sera privé d’alcool à bord. Mais, une heure et demie après le décollage,

voilà que sa frénésie le reprend et qu’il réitère sa demande aux hôtesses. Devant

leur refus, le bougre s’impatiente. Manifestement pas dans son état normal, bien que

très calme, il martèle qu’il a « de gros besoins sexuels » et menace de   »casser un hublot »

si ces dames ne s’exécutent pas dans la seconde. Le commandant de bord est appelé

à la rescousse et décide de remplacer les hôtesses par des stewards. Du coup,

le ministériel passager va fumer dans les toilettes….

 

ON VIT UNE DROLE D EPOQUE

Pas de commentaires à “ un article du « Canard » ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|